L’OSTEOPATHIE ET L’ORTHODONTIE

L’ostéopathie et l’orthodontie sont deux disciplines complémentaires. Elles sont souvent combinées, afin d’optimiser le traitement des enfants pendant la pose d’un appareillage dentaire. Cette collaboration nécessaire met notamment en lumière, l’interdépendance des disciplines visant à protéger l’organisme. L’ostéopathe fera en sorte que les travaux orthodontiques soient mieux supportés.

Que traite l’orthodontie ?

L’orthodontie a pour objet de favoriser l’occlusion dentaire, c’est-à-dire, faire en sorte que les dents s’alignent parfaitement les unes en face des autres lorsque l’on ferme la bouche. Si la correction des alignements dentaires a un but purement esthétique, bien souvent, on omet souvent le fait que les malocclusions sont à l’origine des problèmes de langage et d’apprentissage.

Le traitement orthodontique permet également de favoriser la mastication, la phonation, la respiration, la déglutition et la croissance grâce au rééquilibrage des mâchoires. On utilise pour cela l’appareillage dentaire dont les contraintes mécaniques vont obliger les dents à s’imbriquer dans le bon ordre. En effet, jusqu’à l’âge de 25 ans, le processus d’ossification de l’ensemble des os du corps n’est pas encore terminé, de sorte qu’il reste possible de rétablir les déformations.

Quels sont les signes de contraintes liées au port d’une plaque occlusale ?

La pose d’un appareillage dentaire (ou plaque occlusale) peut avoir des conséquences néfastes sur le fonctionnement du système crânien et par son intermédiaire, la mobilité de toutes les structures du corps. En effet, les os du crâne sont séparés par des sutures, lesquelles peuvent se tendre et perdre leur élasticité à cause du matériel dentaire.

Chez les enfants, on décèle ces signes de contraintes par :

  • Des maux de tête
  • Des difficultés à être attentif et concentré
  • Des douleurs vertébrales avec un début de scoliose
  • Des troubles digestifs
  • Un sommeil agité
  • De l’irritabilité.

 Quel sera le rôle de l’ostéopathe dans le traitement orthodontique ?

L’ostéopathie est conseillée systématiquement lors d’un traitement orthodontique. Tout d’abord, bien avant la pose de l’appareillage, le thérapeute va préparer le corps en effectuant un bilan sur les interactions de la mâchoire et des cervicales.

Une séance d’ostéopathie fera en sorte de:

  • Aider l’enfant à s’adapter à l’appareillage dentaire en faisant un travail sur le crâne et la mâchoire (ou articulation temporo-mandibulaire qui se situe juste au-dessous de l’oreille)
  • Soulager les tensions cervicales, sources des maux de tête et autres douleurs
  • Redonner aux tissus leur tonicité
  • Contrôler la loge du cou, les muscles intra buccaux ainsi que l’ensemble du corps

De plus, l’ostéopathe pourra aider l’enfant à arrêter de sucer son pouce, car certaines déformations du palais et des os sont dues à des succions répétitives. Lorsque l’appareillage sera ôté, l’ostéopathe devra continuer à suivre l’enfant afin d’habituer son système à l’absence du matériel et consolider les acquis du traitement orthodontique.